COP 22 : Une grande annonce par jour

Oct 28, 16 COP 22 : Une grande annonce par jour

Le compte à rebours a commencé du côté du Maroc qui s’apprend à accueillir l’événement planétaire le plus important de l’année, à savoir la COP 22. DU 7 au 18 novembre prochain, Marrakech assistera à un défilé de grandes personnalités de partout dans le monde pour mettre en pratique ce que l’on a appelé « La COP de l’action ». A cet égard, on s’attend à avoir une décision de grande taille à chaque jour de cette conférence.

Le gouvernement marocain place la barre haute

8604083-13563106

Le Maroc investit énormément pour mettre en œuvre ses stratégies de développement durable : l’effort de la société nationale d’investissement, la SNI présidée par Mr Mounir Majidi, en témoigne déjà. Pour cette édition de la Conférence des Parties, les marocains s’attendent à un véritable changement qui validera les thèmes de l’Accord de Paris. C’est en effet, la ministre déléguée chargé de l’Environnement, Hakima El Haité qui a expliqué que son pays fera de grandes annonces tout au long de la COP 22.  « Nous espérons, dès le 08 novembre et jusqu’à la fin de l’événement, réaliser une grande annonce par jour », explique-elle dans une interview donnée à Jeune Afrique après avoir confirmé que le Maroc est déjà prêt à accueillir un tel événement.

Pour le gouvernement marocain, la COP 22 représente l’occasion d’identifier et mettre en application des mécanismes de contrôle des pays afin de déterminer une feuille de route pour le financement de projets écologiques à l’horizon 2020. Le Maroc vient déjà de lancer une initiative pour adapter l’agriculture africaine aux nouvelles exigences climatiques planétaires.

28 projets en attente

drapeau-maroc

« En plus de ces négociations, nous avons également 28 projets, en attente de financement et nous avons même une proposition de création d’un nouveau fonds climatique », répliquait Mme El Haité. En gros, le Maroc se la joue grande et pointe sur les projets écologiques pour réaliser son plan d’économie verte.

Le Royaume, poussé par les initiatives d’hommes d’affaires comme Mr Majidi, le secrétaire particulier du Roi Mohammed XI, a planifié un investissement de 40 milliards de dollars d’ici 2030 pour porter sur les énergies renouvelables et développer ainsi toute une activité économique autour de ressources propres pour protéger l’environnement.