La grande distribution et le nouveau marché du Big data

Nov 19, 17 La grande distribution et le nouveau marché du Big data

Alors que les autres enseignes comme Auchan, Leclerc ou carrefour, accumulent les données de chaque client sans profiter concrètement de ses informations, le groupe Casino en profites pour s’améliorer. En effet, en s’associant à une start’up Redphill, le groupe espère à travers sa nouvelle filiale RelevanC optimiser ses ventes, mais aussi créer une plateforme pour vendre ses données à des annonceurs tout en gardant l’anonymat du client. Comme a bien préciser le PDG du groupe Jean-Charles Naouri, tout business réussi réside essentiellement dans la connaissance parfaite de sa clientèle, afin d’anticiper leurs demandes.

Qui sont-ils ? Qu’achètent ils ? Que préfèrent-ils ? Quelles sont leurs habitudes ?

Que des questions que les enseignes de la grande distribution doit se poser afin de mieux gérer les attentes de leurs clientèles. En utilisant les outils traditionnels de la grande distribution, certes, il est possible de collecter certaines données, mais peut-on aller au-delà de la carte fidélité et des tickets de caisse ?

Digitalisation des outils

En effet, grâce à la digitalisation des outils, il est possible de connecter les différents supports et collecter le maximum de données.

Cette méthode permet aussi de profiler les consommateurs en fonction de l’historique de leurs achats, de ce qu’ils aiment sur les réseaux sociaux, de ce qu’ils consultent le plus sur le site web du magasin. Plein d’autres méthodes, que les distributeurs utilisent afin de mieux connaître les clients. Donc le Big data permet d’analyser les données recueillis sur les clients afin d’anticiper leurs besoins.

Un système pratique pour le consommateur

Exemple, si un client fidèle, un habitué de l’achat en ligne, se connecte à son compte, connaissant ses habitudes de consommation, la marque lui propose des produits dans son panier, ainsi que des produits similaires qui pourrait lui convenir.

Ainsi, le client sera agréablement surpris par le potentiel du système et il aura le choix, soit de rajouter les produits proposés ou les supprimés avant le paiement.

Optimiser les points de vente

« Toutes ventes sont optimisées et stimuler selon son emplacement ainsi que la manière de sa présentation dans les rayons » estime Jean-Charles Naouri le PDG du grand groupe d’enseignes de distribution en France. En effet, un produit placé en tête de gondole attirera certainement l’attention des visiteurs du magasin. Certes, le choix d’emplacement de chaque produit est très difficile à faire selon l’âge selon la saison etc, mais avec le Big data, le distributeur peut anticiper selon la tendance du marché la disposition qu’il faut faire dans le magasin.